Le billet de Monocle

Le Cas Nikola

02 décembre 2020

Il est difficile de comprendre ce qui se passe actuellement si on regarde l’évolution des indices, et plus éclairant de regarder dans le détail un dossier particulier.

Prenons donc le cas de NIKOLA : la startup qui voulait réitérer l’exemple de Tesla dans les camions.

Le nom a commencé à circuler au printemps, rapidement suivi d’une introduction en bourse. Le cours est monté à $70, valorisant la société $26.5B.

L’analyste de Cowen avait un objectif de cours à $80. Le titre redescendait cependant vers les $40, mais début août c’est l’analyste de JP Morgan qui conseillait « d’accumuler » sur Nikola. Enfin, Deutsche Bank fixait un objectif de cours à $54.

Le 8 septembre, General Motors annonçait prendre 11% du capital dans le cadre d’un partenariat stratégique avec Nikola.

C’est à partir de ce moment là que les choses se compliquent. Le 10 septembre, Hindenburg Research sort un rapport mettant en cause le dossier Nikola : il n’y a pas de camion. Le prototype vu en train de rouler dans la vidéo de présentation n’a pas de motorisation. Il était juste lâché sur une pente.

A la suite de ce rapport, le Department of Justice et la SEC ouvrent une enquête contre Nikola et son fondateur Trevor Milton. Celui-ci démissionne dans les jours qui suivent. La société essaie d’avancer quelques arguments mais ils sont faibles. Le cours est divisé par deux, passant de $38 à $18. Notons qu’à ce niveau Nikola reste valorisé $7 Mds. GM ne bouge pas, sa dirigeante – Mary Barra – bottant en touche aux questions qui lui sont posées.

Dans les semaines qui suivent, portée par l’euphorie des marchés, l’action remonte à $35… Jusqu’au 30 novembre, où GM annonce finalement qu’il n’y aura pas d’opération en capital avec Nikola (gardons en tête le délai de réaction de GM: 80 jours). Le cours est à nouveau divisé par deux et redescend à $17 à la clôture d’hier (capi $6.5 Mds).

Nous avons maintenant les comptes de Nikola pour les 9 premiers mois de l’année. Ils sont simples:

  • Chiffre d’Affaires: $0.1M
  • Charges: $235M
  • Résultat: – $235M
  • Capex (investissement): $5M
  • Trésorerie: $900M (provenant de l’introduction en bourse en juin).

Comment GM a-t-elle pu annoncer un partenariat avec une société qui doit lâcher son camion en haut d’une pente pour qu’il roule?

Comment les analystes ont-ils pu donner des objectifs de cours sur une société avec un tel dossier et de tels comptes?

Comment le marché fait-il pour valoriser Nikola $6.5 Mds à hier soir ?

En tant qu’investisseur externe, il paraît cohérent de voir aujourd’hui Nikola comme une coquille vide avec une trésorerie de $900 M. La société vaudrait donc à peu près ce montant (il y a peu de passif), ce qui correspond à un cours de $2.50 soit 90% plus bas que le cours actuel.

Ca c’est l’exemple Nikola. Si ces arguments vous semblent cohérents, vous comprendrez peut être notre inquiétude : ce sont les mêmes analystes, gérants et investisseurs, avec les mêmes modes de fonctionnement, que l’on retrouve sur le reste du marché.

Bonne semaine,

Charles

Avertissement

Cette présentation est un document à caractère promotionnel. Le contenu de ce document est communiqué par et est la propriété de Monocle Asset Management. Monocle Asset Management est une société de gestion de portefeuille agréée par l’Autorité des Marchés Financiers sous le numéro GP-20000040 et enregistrée auprès de l’ORIAS en qualité de courtier d’assurance sous le numéro 10058146. Aucune information contenue dans ce document ne saurait être interprétée comme possédant une quelconque valeur contractuelle. Ce document est produit à titre purement indicatif. Les perspectives mentionnées sont susceptibles d’évolution et ne constituent pas un engagement ou une garantie.   L’accès aux produits et services présentés ici peut faire l’objet de restrictions à l’égard de certaines personnes ou de certains pays. Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun. Le fonds mentionné dans le document (Monocle Fund SICAV) est autorisé à la commercialisation en France et éventuellement dans d’autres pays où la loi l’autorise. Préalablement à tout investissement, il convient de vérifier si l’investisseur est légalement autorisé à souscrire dans le fonds. Les risques, les frais et la durée de placement recommandée des OPC présentés sont décrits dans les DICI (documents d’information clé pour l’investisseur)/KIDD (key investor information documents) et les prospectus, disponibles gratuitement auprès de Monocle Asset Management et sur le site internet. Le DICI doit être obligatoirement remis aux souscripteurs préalablement à la souscription.   Les performances passées ne sont pas un  indicateur  fiable  des  performances futures. Monocle Asset Management ne saurait  être  tenue  responsable  de  toute  décision  prise  ou  non  sur  la  base  d’une information contenue dans ce document, ni de l’utilisation qui pourrait en être faite par un tiers. L’investisseur peut perdre tout ou partie du montant de capital investi, les OPC n’étant pas garantis en capital.

Pour vous désabonner ou pour toute demande d’information, vous pouvez nous écrire à monocle@monocle.lu

Fermer

Comment souscrire ?

Important à savoir