Le billet de Monocle

Retour Vers Le Futur

18 octobre 2021

« A plus tard… beaucoup plus tard ! »  c’est ainsi que le professeur Brown dit au revoir à Marty McFly au moment de partir pour un voyage dans le temps dans l’iconique saga des années 80.

Faisons pareil avec les marchés financiers (se replonger dans le passé peut être intéressant pour appréhender le présent) : sur les 6 dernières années, les multiples de valorisation ont augmenté à la même vitesse que la célèbre De Lorean du film.

  • LVMH se payait 17x son résultat net en 2015 contre 31x* aujourd’hui (+80%) ;
  • EssilorLuxotica : 28x le résultat net contre 42x* (+50%) ;
  • Dassault Systèmes : 43x contre 93x* (+120% !) ;
  • Worldline :  27x contre 94x* (+350%).

C’est suffisamment choquant pour être relevé : toute la hausse des marchés des 6 dernières années vient de la hausse des multiples de valorisation.

Et pour ceux qui me demanderont si cela est dû à un changement de contexte, que nenni ! Fin 2015 le niveau des taux d’intérêts français était quasiment aussi bas qu’aujourd’hui (< 1%) et les marchés financiers étaient déjà généreusement valorisés (le CAC flirtait avec les 5000 points).

Le constat est donc simple : depuis 2015, les entreprises citées plus haut ont vu leurs profits nets être multipliés entre 1.5 et 2.5 fois. En revanche, leur capitalisation a été multipliée entre 3.5x et 5x – pourquoi ? Parce que c’est une bulle.

Si l’on revient aux mêmes niveaux de multiples qu’en 2015 (ce qui est très probable dans un contexte macro similaire), voici les variations de cours attendues :

  • LVMH : -45%
  • Essilor : -35%
  • Dassault : -55%
  • Wordline : -70%

Et ce sont loin d’être des cas isolés…

Excellente semaine,

Max

*Sur le résultat net des 12 derniers mois

Avertissement

Cette présentation est un document à caractère promotionnel. Le contenu de ce document est communiqué par et est la propriété de Monocle Asset Management. Monocle Asset Management est une société de gestion de portefeuille agréée par l’Autorité des Marchés Financiers sous le numéro GP-20000040 et enregistrée auprès de l’ORIAS en qualité de courtier d’assurance sous le numéro 10058146. Aucune information contenue dans ce document ne saurait être interprétée comme possédant une quelconque valeur contractuelle. Ce document est produit à titre purement indicatif. Les perspectives mentionnées sont susceptibles d’évolution et ne constituent pas un engagement ou une garantie.   L’accès aux produits et services présentés ici peut faire l’objet de restrictions à l’égard de certaines personnes ou de certains pays. Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun. Le fonds mentionné dans le document (Monocle Fund SICAV) est autorisé à la commercialisation en France et éventuellement dans d’autres pays où la loi l’autorise. Préalablement à tout investissement, il convient de vérifier si l’investisseur est légalement autorisé à souscrire dans le fonds. Les risques, les frais et la durée de placement recommandée des OPC présentés sont décrits dans les DICI (documents d’information clé pour l’investisseur)/KIDD (key investor information documents) et les prospectus, disponibles gratuitement auprès de Monocle Asset Management et sur le site internet. Le DICI doit être obligatoirement remis aux souscripteurs préalablement à la souscription.   Les performances passées ne sont pas un  indicateur  fiable  des  performances futures. Monocle Asset Management ne saurait  être  tenue  responsable  de  toute  décision  prise  ou  non  sur  la  base  d’une information contenue dans ce document, ni de l’utilisation qui pourrait en être faite par un tiers. L’investisseur peut perdre tout ou partie du montant de capital investi, les OPC n’étant pas garantis en capital.

Pour vous désabonner ou pour toute demande d’information, vous pouvez nous écrire à monocle@monocle.lu

Fermer

Comment souscrire ?

Important à savoir