Le Billet de Monocle

Il est urgent d’attendre

09 novembre 2022

Le dégonflement de la bulle a bien débuté. Le dirigeable dans lequel nous, investisseurs, nous trouvons, perd peu à peu de l’altitude. Pour notre plus grand plaisir : plus nous sommes proches du sol, moins la chute est brutale.

Alors, comme nous, vous vous posez surement la question de quand réinvestir. Quand est-ce que le dirigeable sera assez bas pour sauter dedans et le suivre dans sa prochaine ascension.

Intéressons-nous aux « sexy stocks », les actions fétiches des investisseurs. Leurs valorisations ont atteint des sommets en 2021, se déconnectant totalement de leurs fondamentaux.

Où en sont-elles aujourd’hui ?

SnapLe développeur de l’application Snapchat a vu son action chuter de 80% en 1 an.La valeur de sa société est passée de 85 à 15 milliards de dollars. Une opportunité ?Surement pas, la société dégage une perte opérationnelle de 1.1 milliard $ sur les douze derniers mois. Sans scénario rentable en vue, le business model de Snapchat semble définitivement être basé sur l’éphémère.

UberDu coté de Uber, l’action dévisse de 39% sur douze mois.Cependant, même constat dans les comptes. Résultat opérationnel sur 1 an : perte de 2.2 milliards $.Une fois de plus, le business model semble être voué aux marges négatives et la destruction de valeur. La tentative de hausse des prix visant à trouver un juste équilibre a pour effet un retour massif des taxis sur le plateau de jeu. Une rédemption méritée ?Notons que Uber côte encore 55 milliards $ en bourse…

CoinbaseLa plateforme d’échange de cryptomonnaies perd 83% de sa valeur sur un an.Prix des cryptos en chute libre, volumes d’échanges à l’arrêt et baisse du nombre d’utilisateurs : une gueule de bois douloureuse pour l’écosystème crypto. Sur les 12 derniers mois, Coinbase affiche 1.2 milliard $ de déficit opérationnel. Un avenir très incertain pour une société qui vaut encore 13 milliards $. Quand on vante la spéculation, il faut assumer être au cœur des spéculations.

Cette situation concerne un grand nombre de sociétés parmi lesquelles on peut encore citer Shopify, Snowflake, Peloton, WeWork, Doordash, ServiceNow, etc.

Conclusion : le dirigeable est encore haut. Et il y a encore beaucoup d’air à dégonfler.

Si vous souhaitez réinvestir, soyez prudents et sélectifs.


Focus Marché et Portefeuille

Comportement

Sur la semaine (du 31/10 au 7/11), le fonds progresse de 2.4% et le Nasdaq abandonne 3.9%.La résistance de nos lignes actions et la performance de notre position vendeuse sur le Nasdaq expliquent cette performance.

Lignes :

En début de semaine, la remontée des marchés pré-meeting de la FED nous a semblé particulièrement incohérente. L’effet d’une bonne nouvelle étant déjà dans les prix, nous avons augmenté notre position vendeuse sur le Nasdaq de 50 contrats. Comme nous l’attendions, la position de la FED a été moins accommodante que ce que le marché anticipait. Nous avons liquidé nos 50 contrats 2 jours plus tard en cristallisant 550,000$ de profit.

Sur la poche action, nous avons augmenté jeudi dernier notre position dans Biontech à l’annonce d’une rencontre entre le chancelier allemand Olaf Scholz et le président chinois Xi Jinping. Monsieur Scholz était en effet accompagné de dirigeants d’entreprise, dont Ugur Sahin, le dirigeant fondateur de Biontech. La spéculation autour d’une sortie de la stratégie Zero covid et d’une approbation du vaccin de Biontech en Chine nous a permis de cristalliser 250,000$ de profit.Sur la poche obligataire, nous continuons d’augmenter peu à peu notre exposition, désormais à 17% du fonds.

Excellente semaine,Pierre


Factsheet d’octobre disponible en cliquant ici

Avertissement

Cette présentation est un document à caractère promotionnel. Le contenu de ce document est communiqué par et est la propriété de Monocle Asset Management. Monocle Asset Management est une société de gestion de portefeuille agréée par l’Autorité des Marchés Financiers sous le numéro GP-20000040 et enregistrée auprès de l’ORIAS en qualité de courtier d’assurance sous le numéro 10058146. Aucune information contenue dans ce document ne saurait être interprétée comme possédant une quelconque valeur contractuelle. Ce document est produit à titre purement indicatif. Les perspectives mentionnées sont susceptibles d’évolution et ne constituent pas un engagement ou une garantie.   L’accès aux produits et services présentés ici peut faire l’objet de restrictions à l’égard de certaines personnes ou de certains pays. Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun. Le fonds mentionné dans le document (Monocle Fund SICAV) est autorisé à la commercialisation en France et éventuellement dans d’autres pays où la loi l’autorise. Préalablement à tout investissement, il convient de vérifier si l’investisseur est légalement autorisé à souscrire dans le fonds. Les risques, les frais et la durée de placement recommandée des OPC présentés sont décrits dans les DICI (documents d’information clé pour l’investisseur)/KIDD (key investor information documents) et les prospectus, disponibles gratuitement auprès de Monocle Asset Management et sur le site internet. Le DICI doit être obligatoirement remis aux souscripteurs préalablement à la souscription.   Les performances passées ne sont pas un  indicateur  fiable  des  performances futures. Monocle Asset Management ne saurait  être  tenue  responsable  de  toute  décision  prise  ou  non  sur  la  base  d’une information contenue dans ce document, ni de l’utilisation qui pourrait en être faite par un tiers. L’investisseur peut perdre tout ou partie du montant de capital investi, les OPC n’étant pas garantis en capital.

Pour vous désabonner ou pour toute demande d’information, vous pouvez nous écrire à monocle@monocle.lu

Fermer

Comment souscrire ?

Important à savoir