Le billet de Monocle

Danone&Faber, TF1&M6, Petrofac

17 mars 2021

Actualités sur plusieurs de nos lignes ces jours-ci:
Danone (5% du fonds) : départ d’Emmanuel Faber. Pas d’opinion sur la décision du conseil de le remercier. D’un point de vue business, nous avions été surpris il y a un mois par la coupe du dividende (1ère fois en 27 ans) alors que Danone a dégagé en 2020 un résultat permettant sans difficulté de le maintenir. On notera au passage qu’aucun analyste ne l’a interrogé sur cette décision pendant le call. Sur notre prix d’entrée, ce dividende représente un rendement de 3.60%. C’est mieux que la plupart des actifs aujourd’hui. In fine nous pensons que l’action devrait encore prendre +20% ou +30% afin que ce niveau de rendement retourne dans la norme – une comparaison avec le rendement actuel de Nestlé sur 20 ans (1.9% net pour un investisseur européen) montre que la situation actuelle est exceptionnelle. A court terme, il y a également le risque que, comme à chaque fois, le nouveau dirigeant – pas encore connu – déclare rapidement que tout va très mal et entreprenne un nettoyage des comptes pour partir sur une base de comparaison la plus basse possible. Nous tiendrons compte de ces deux vues dans la gestion de la ligne.TF1 (5% du fonds) : il semblerait que TF1 ait fait la meilleure offre pour racheter la participation de Bertelsmann dans M6. Là aussi, cela ne change pas notre raisonnement. La pandémie a évidemment été plus dure pour TF1 que pour Danone, mais la société a réussi à réduire ses coûts et à maintenir un résultat opérationnel permettant de ne couper le dividende que de 10%, à €0.45. Sans doute, le fait d’avoir un actionnaire majoritaire à nos côtés (Bouygues) a dû jouer dans le bon sens. Sur notre prix d’entrée, ce dividende représente un rendement de 7.2%. C’est le double de celui de Danone. Cela devrait grossir avec le temps et vu le niveau des taux actuels, cela nous semble amplement suffisant.

Petrofac (5% du fonds) : lundi, la compagnie nationale de pétrole des Emirats Arabes Unis a déclaré qu’elle ne travaillerait plus avec Petrofac tant que le dossier du Serious Fraud Office ne serait pas clos (voir mon billet du 15 janvier). C’est un coup dur pour Petrofac car c’est un de ses principaux clients. L’action a immédiatement perdu tout ce qu’elle avait repris depuis fin janvier et cote désormais sous les 100. Cette nouvelle montre que la stratégie attentiste développée par Petrofac depuis le début de l’enquête en 2017 ne fonctionne pas : certes le SFO n’a pas attaqué la société, mais les clients partent. Il est donc plus qu’urgent que la nouveau patron, Samy Iskander, trouve un accord avec le SFO pour clôturer cette affaire. Il existe plusieurs précédents similaires (Rolls Royce récemment). Nous avons eu une conversation à ce sujet avec Petrofac hier (au total nous détenons 1.7% du capital de la société – suffisamment pour nous faire entendre).

Bonne semaine à vous,
Charles

Avertissement

Cette présentation est un document à caractère promotionnel. Le contenu de ce document est communiqué par et est la propriété de Monocle Asset Management. Monocle Asset Management est une société de gestion de portefeuille agréée par l’Autorité des Marchés Financiers sous le numéro GP-20000040 et enregistrée auprès de l’ORIAS en qualité de courtier d’assurance sous le numéro 10058146. Aucune information contenue dans ce document ne saurait être interprétée comme possédant une quelconque valeur contractuelle. Ce document est produit à titre purement indicatif. Les perspectives mentionnées sont susceptibles d’évolution et ne constituent pas un engagement ou une garantie.   L’accès aux produits et services présentés ici peut faire l’objet de restrictions à l’égard de certaines personnes ou de certains pays. Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun. Le fonds mentionné dans le document (Monocle Fund SICAV) est autorisé à la commercialisation en France et éventuellement dans d’autres pays où la loi l’autorise. Préalablement à tout investissement, il convient de vérifier si l’investisseur est légalement autorisé à souscrire dans le fonds. Les risques, les frais et la durée de placement recommandée des OPC présentés sont décrits dans les DICI (documents d’information clé pour l’investisseur)/KIDD (key investor information documents) et les prospectus, disponibles gratuitement auprès de Monocle Asset Management et sur le site internet. Le DICI doit être obligatoirement remis aux souscripteurs préalablement à la souscription.   Les performances passées ne sont pas un  indicateur  fiable  des  performances futures. Monocle Asset Management ne saurait  être  tenue  responsable  de  toute  décision  prise  ou  non  sur  la  base  d’une information contenue dans ce document, ni de l’utilisation qui pourrait en être faite par un tiers. L’investisseur peut perdre tout ou partie du montant de capital investi, les OPC n’étant pas garantis en capital.

Pour vous désabonner ou pour toute demande d’information, vous pouvez nous écrire à monocle@monocle.lu

Fermer

Comment souscrire ?

Important à savoir