Le Billet de Monocle

Only the Paranoids Survive

02 novembre 2022

Bonjour,

META est une ligne importante du fonds (5%). Après sa publication de la semaine dernière, l’action a perdu un quart de sa valeur.

Pour dire tout de suite ce que j’en pense: moi pas comprendre cette baisse.

1/ Le chiffre d’affaires est en baisse de 4%, à cause de l’effet de change. C’est la même chose sur Youtube (-3%) donc les théories sur « Facebook est mort » ne tiennent pas la route.
Pas de croissance car la base 2021 était exceptionnelle, que les clients sont plus tendus en 2022 vu le contexte et qu’Apple a appliqué des restrictions depuis un an. Donc rien d’anormal. Voire même, dans le détail, de bonnes nouvelles.
Par exemple, la réussite du lancement de la publicité sur les applications de messages du groupe (Messenger et Whatsapp), qui tournent désormais sur un rythme de $9 Mds de revenus par an.

2/ Après, il faut séparer entre les deux activités: d’une part l’activité classique de Meta qui dégage un résultat opérationnel de $9.3 Mds sur le trimestre. D’abord il faut déjà dire que c’est beaucoup d’argent. Pour donner un ordre de grandeur, le marché valorise aujourd’hui Meta $252 Mds. Cela la situe juste entre Pepsico ($249 Mds) et Coca ($257 Mds). Ce trimestre, Pepsico a dégagé un résultat opérationnel de $3.4 Mds. Pour Coca c’est $3.1 Mds. Et, accessoirement, Pepsico affiche $34 Mds de dette nette, Coca $30 Mds. Meta c’est $30 Mds de cash net. Si on valorise cette activité chez Meta comme si elle était un vendeur de soda, elle devrait donc valoir seule pas loin de $800 Mds (Meta gagne trois fois plus d’argent et j’ajuste grosso modo du cash). 

Pour donner une autre référence, AWS, la division cloud d’Amazon, qui est censée justifier la valorisation de $990 Mds du groupe (les autres divisions sont déficitaires), c’est $5.0 Mds.

Les $9.0 Mds de Meta c’est donc beaucoup d’argent.

Oui ce résultat est en baisse de 30% sur un an mais la raison est simple: une augmentation forte des coûts. Et non ce n’est à nouveau pas que Facebook : le résultat opérationnel de Google est aussi en baisse de 20% sur la période pour les mêmes raisons. Ces sociétés investissent beaucoup dans leurs outils en ce moment.

3/ Et enfin, d’autre part, il y a la métaverse et les investissements lourds qui y sont consacrés. Cette division génère une perte de $3.6 Mds ce trimestre, $9.4 Mds depuis le début de l’année. D’après ce que je lis (moi pas comprendre mais j’essaye quand même!) c’est cela que « le marché » n’apprécie pas. « Le marché » veut que Zuckerberg fasse juste tourner ses plate-formes publicitaires et qu’il renvoie tout l’argent généré aux actionnaires. Un peu comme le fait Apple. Mais là moi pas d’accord. Parce que je me rappelle le titre du bouquin d’Andy Grove, le fondateur d’Intel: « Only the Paranoids Survive ».

Et, pour donner un exemple, Meta investit beaucoup dans les interfaces neuronaux. C’est-à-dire sur la manière de commander votre appareil directement avec votre cerveau. Sur ce trimestre, Meta a dépensé $9.2 Mds en R&D. Apple un tiers de moins. Pas paranoïaques chez Apple. A mon avis, ce sont les actionnaires d’Apple, valorisée ce matin $2.4 Trillions, qui devraient avoir la trouille en voyant un Zuckerberg dans leur rétroviseur qui dépense sur un trimestre 50% de plus qu’eux en R&D avec pour but de rendre dans quelques années leur unique produit aussi archaïque qu’un Blackberry 8700 aujourd’hui.

(Pour les plus jeunes, le Blackberry 8700 en photo ci-dessous était le « Best Mobile Phone for Professionals » en 2006).


En conclusion, je suis content d’être actionnaire d’une société avec d’excellents fondamentaux financiers et à sa tête un visionnaire paranoïaque qui suit son plan sans se préoccuper des opinions et qui a des intérêts directement alignés avec les miens (il a perdu $100 Mds cette année avec la baisse). 


Focus Marché et Portefeuille

Comportement :

Sur la semaine écoulée (du 24/10 au 31/10), le fonds cède -1.2% de performance tandis que le Nasdaq 100 abandonne -0.2%.

Cette contre-performance sur la semaine vient principalement de notre position dans Meta.

Suite à la série de résultats du 3ème trimestre et à la réaction plutôt positive du marché à ces derniers malgré des perspectives peu optimistes, nous en avons profité pour réduire la voilure du fonds (l’exposition nette actions est revenue à 5%) et effectuer quelques ajustements dans le portefeuille.

Lignes :

Du côté des actions :

Intel : cession temporaire de la totalité de la ligne (8%), le titre est remonté de 10% suite à la publication de ses résultats la semaine dernière, objectivement en deçà de ce que nous attendions. Même si notre thèse de long-terme sur la société n’est pas altérée (enjeu stratégique des semis pour les US), ce rebond non justifié nous conforte dans l’idée que nous devrions être en mesure de racheter ces mêmes titres plus bas dans les jours / semaines qui viennent.

Du côté des obligations :

Korian 2028 : (1.5% du fonds), nous avons continué à construire la position : la société offre un rendement intéressant en dette pour un profil financier et sociétal beaucoup plus solide qu’Orpea.

Excellente semaine,
Charles

Avertissement

Cette présentation est un document à caractère promotionnel. Le contenu de ce document est communiqué par et est la propriété de Monocle Asset Management. Monocle Asset Management est une société de gestion de portefeuille agréée par l’Autorité des Marchés Financiers sous le numéro GP-20000040 et enregistrée auprès de l’ORIAS en qualité de courtier d’assurance sous le numéro 10058146. Aucune information contenue dans ce document ne saurait être interprétée comme possédant une quelconque valeur contractuelle. Ce document est produit à titre purement indicatif. Les perspectives mentionnées sont susceptibles d’évolution et ne constituent pas un engagement ou une garantie.   L’accès aux produits et services présentés ici peut faire l’objet de restrictions à l’égard de certaines personnes ou de certains pays. Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun. Le fonds mentionné dans le document (Monocle Fund SICAV) est autorisé à la commercialisation en France et éventuellement dans d’autres pays où la loi l’autorise. Préalablement à tout investissement, il convient de vérifier si l’investisseur est légalement autorisé à souscrire dans le fonds. Les risques, les frais et la durée de placement recommandée des OPC présentés sont décrits dans les DICI (documents d’information clé pour l’investisseur)/KIDD (key investor information documents) et les prospectus, disponibles gratuitement auprès de Monocle Asset Management et sur le site internet. Le DICI doit être obligatoirement remis aux souscripteurs préalablement à la souscription.   Les performances passées ne sont pas un  indicateur  fiable  des  performances futures. Monocle Asset Management ne saurait  être  tenue  responsable  de  toute  décision  prise  ou  non  sur  la  base  d’une information contenue dans ce document, ni de l’utilisation qui pourrait en être faite par un tiers. L’investisseur peut perdre tout ou partie du montant de capital investi, les OPC n’étant pas garantis en capital.

Pour vous désabonner ou pour toute demande d’information, vous pouvez nous écrire à monocle@monocle.lu

Fermer

Comment souscrire ?

Important à savoir